Ici c'est le BÉNIN , et on se bat pour notre liberté

18 avril 2020

Ici c'est le Bénin et on se bat pour notre liberté 🗽 


Je suis du Bénin un petit pays francophone en Afrique de l'Ouest situé entre le Togo et le Nigeria. Pays où près de la moitié des universitaires ne savent pas pourquoi ils vont en cours tout simplement parce qu'ils n'ont pas grande vision de leur avenir, ni une orientation idéale et claire. 

Ce pays où mes sœurs qui ont la licence sont toutes devenu pour certaines artistes makeUp, pâtissières, revendeuse de sacs, chaussures, mèches et pour d'autres agents mobile money et tout le reste. 

Et mes frères pour certains businessmen, artistes rappeur pour d'autres photographes, graphistes, dealer de swag, portables, etc ...

Chez nous on les appels débrouillards, et chez nos frères ivoiriens on dit grouilleurs

Savez-vous pourquoi ... ? 


OK

Tout simplement parcequ'avec autant de diplômes et de parcours scolaire ces frères et sœurs ont du mal à toucher même ce Smic de 44.000 Fcfa le mois, à la fin de leurs études. Car un emploi , un poste, un contrat, un job, tout ceci ne peut s'acquérir sans le '' qui connais-tu ? "  Eh oui ! chose devenue assez normale de nos jours, ajouter à un système éducatif qui n'est bon qu'à fabriqué des chômeurs et une poignée de subordonnés d'entreprise, et quand l'on vient du bas peuple les chances sont minimes, vraiment minimes.

En plus de tout cela viens l'environnement, où au quartier le commerçant ou la simple aladja "El hadji ha" gagnent gros et possèdent pas mal d'actifs, l'ancien(ne) camarade de classe déscolarisée(e) habite un appartement luxieu avec de grosses cylindrées, et même le tailleur, coiffeur, mécanicien de la rue gagne mieux sa vie.

... C'est ouf nonnn ? 😕

Ainsi s'impose la débrouille ... 


Cette débrouille qui a donc amené certains à se redécouvrir, à découvrir d'autres talents, d'autres passions, et même des jobs à vie. Et d'une manière ou d'une autre ils sont ceux-là qui ont compris, qu'il faille arrêter d'attendre et de prier Dieu. Ceux-là qui font bouger les choses au niveau de cette couche perdue sans opportunités car même nos parents non scolarisé qui croyais qu'il fallait aller à l'école pour sortir cadre se posent des questions et moi aussi d'ailleurs  

Hmmn é ká kplõn wé mín 🤔 .... 

Pourquoi se donner tant de mal à étudier toute ces années et finir par se débrouiller pour survivre ? 

  • Ne faut-il pas revoir le système éducatif en place ? Avec des orientations basées sur les réelles passions et habileté de chaque apprenant ? 
  • Faudrait-il pas accompagner fortement les TPE en croissance ? 
  • Ne faut-il pas encourager les formations et insertions professionnelles pour jeunes défavorisés ? 

Et si je m'en tiens aux lyrics de mon rappeur préféré du moment   ⏯️⏹

Quand tu viens d'en bas tu dois prendre tout par toi-même, car on ne t'offrira rien dans ce monde 

Ninho 


Je suis d'ici, et je me bat pour ma liberté 🗽 

Tariq